Sports

CAN Féminine 2022-Nigeria : les Super Falcons, toujours pas payées


Le torchon brûle entre les Super Falcons, la Fédération nigériane de football (NFF) et le ministère des Sports du pays. Les joueuses réclament en effet leurs primes de participation à la CAN Féminine Maroc 2022. Les neuf fois championnes se sont arrêtées en demi-finales. Elles avaient d’ailleurs boycotté l’entraînement avant leur match pour la troisième place contre la Zambie, pour non-paiement des primes et des indemnités. Mais le ministre des Sport avait promis aux Super Falcons de leur verser leurs primes. Mais les joueuses n’ont encore rien reçu.

« Ils ont dit que l’argent avait été approuvé et nous parviendrait dans quelques jours. C’était avant le match contre la Zambie.  Il est maintenant passé de cela à des excuses ridicules comme de mauvais numéros de compte à des problèmes de réseau. Les mensonges et le manque de respect montrent clairement qu’ils aiment traiter l’équipe féminine comme l’enfant non désiré», s’indigne une joueuse à BBC Sport Africa. Elle ajoute. «Le ministère des Sports a toujours été prompt à célébrer notre succès avec de grandes déclarations. Mais depuis que ce problème d’argent a commencé, ils sont restés très silencieux. Imaginez si l’une de leurs propres filles jouait pour le Nigeria, la traiteraient-elles comme ça ?»

Un responsable de la NFF a toutefois déclaré à BBC Sport Africa que  la situation est sous contrôle. « Les joueuses devraient recevoir l’argent cette semaine car il a été traité. » Chaque joueuse du Nigeria a droit à une indemnité journalière de 98 euros, 2942 euros pour chaque victoire en phase de groupes. Les Super Falcons doivent également toucher 49000 euros pour leur victoire en quart de final.

L’article est apparu en premier sur Sport News Africa.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.