Sports

Cinq changements et nombre de joueurs minimum durant la CAN 2021


A la veille du coup d’envoi de la CAN 2021 au Cameroun, la Confédération africaine de football a annoncé de nouvelles règles qui vont influer sur les rencontres. Entre le protocole Covid, le nombre minimum de joueurs requis pour disputer un match, la possibilité de perdre un match sur tapis vert et la règles des 5 changements, Sport News Africa fait le point avant le début du tournoi.

La CAN 2021 va se dérouler au Cameroun.

C’est ce dimanche 9 janvier que sera donné le coup d’envoi de la CAN 2021 au Cameroun. Tous les regards seront braqués vers le Stade d’Olembe pour le match d’ouverture entre les Lions Indomptables et le Burkina Faso. Après des semaines d’incertitudes, la grand-messe du football africain va une fois de plus faire vibrer les fans du continent. S’il est déjà acquis qui les stades ne seront pas pleins en raison des jauges mises en place en raison du contexte sanitaire, la Confédération africaine de football entend faire en sorte que sa compétition majeure se déroule avec le moins d’accrocs.

Un minimum de 11 joueurs ou une défaite sur tapis vert

Pour l’occasion, l’instance panafricaine a levé le voile sur le flou qui entourait les tests PCR auxquels sont soumis les joueurs, un passage préalable à leur participation à un match. «Si le résultat du test PCR Covid-19 d’un joueur est positif, ce joueur ne sera pas autorisé à se rendre au stade ou à participer au match concerné», a fait savoir la CAF. A noter qu’en dépit des cas positifs, une équipe devra se présenter pour jouer son match à partir du moment où elle aura 11 joueurs disponibles. Ceci à condition que leurs tests soient négatifs.

Avec une précision de taille : «En cas d’absence d’un gardien de but, un autre joueur de l’équipe doit remplacer le gardien de but, à condition que le nombre total de joueurs disponibles soit d’au moins onze», précise l’instance. De quoi donner lieu à des scènes cocasses durant cette CAN 2021, si certaines équipes se retrouvent décimées par le Covid. Un scénario peu probable, mais qui peut se produire durant cette édition si particulière.

D’autant plus qu’il vaudra mieux jouer, même avec un effectif amoindri, car la CAF sera intransigeante malgré le contexte sanitaire. «Une équipe qui n’a pas un minimum de onze (11) joueurs disponibles sera considérée comme ayant perdu le match 0-2», prévient la CAF. Même si pour des circonstances exceptionnelles, la Commission d’organisation de la CAN 2021 pourra trancher en dernier recours pour décider du report d’un match.

La règle des cinq remplacements adoptée

Autre précision attendue, celle concernant le nombre de changements par match. Réclamée par de nombreux sélectionneur, la règle des cinq remplacements a été adoptée pour toute la durée de la CAN 2021. A noter que comme pour les autres compétitions, ces cinq remplacements pourront être utilisés durant seulement trois sessions de changements. Les remplacements à la mi-temps ne seront pas pris en compte dans le décompte total. Pour ce qui est de la phase à élimination directe, en cas de prolongation, chaque équipe bénéficiera d’un remplacement supplémentaire et d’une session de remplacement supplémentaire. Des changements pourront également être effectués avant le début et à la mi-temps de la prolongation.

Là aussi avec une précision qui peut avoir son importance. «Les remplacements et opportunités inutilisés sont reportés en prolongation», précise la CAF. Une victoire pour les sélectionneurs, dont les organismes des joueurs seront mis à rude épreuve durant cette CAN 2021. Entre les cas de Covid, les blessures et suspensions inhérentes à la compétition, les techniciens dont les équipes iront loin dans cette édition de la CAN devront faire preuve d’ingéniosité et d’adaptabilité pour aligner les équipes les plus compétitives.

La Rédaction





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.