Sports

Finale Coupe du Sénégal : «Casa est une grande équipe mais pas imbattable» (coach Lusitana)


Elimane Mbengue, coach de Lusitana évoque la finale de la Coupe du Sénégal contre le Casa

Comment appréciez-vous la saison de l’Etoile Lusitana jusqu’ici ?

C’est  globalement une bonne saison avec cette qualification en finale de Coupe du Sénégal. Ce n’était pas évident au départ. Car nous nous étions fixés comme objectif la montée en Ligue 2. Malheureusement, cela n’a pas pu se faire.

Racontez-nous un peu cette belle aventure en Coupe du Sénégal qui vous mène jusqu’à la finale de dimanche…

Dès le 1er tour, on a eu du lourd avec ce match face à Guédiawaye FC (4ème Ligue 1). Une belle équipe que nous connaissons bien. On s’entraîne sur le même terrain et il y a  en effet beaucoup d’amitié entre les deux équipes. Ce match-là a été une référence pour nous. Parce que Guédiawaye est une très bonne équipe. Les battre dans leur fief nous a fait nous dire : «Ok les gars, on peut y croire car n’importe qui ne peut dominer cette équipe dans son antre». Et ce jour-là, on l’a fait avec la manière.

On était persuadé de pouvoir battre n’importe quelle équipe en jouant de la sorte. Ça a été le match déclic. On a eu derrière le CNEPS de Thiès. C’étaitnotre match le plus difficile. On a joué à 10 pendant 60 minutes. Menés 2-1, on parvient à renverser le match aux tirs au but.

Était-ce délicat de concilier la Coupe avec le très exigeant championnat du National 1 ?

J’avoue que c’était difficile parce qu’on fait énormément de déplacements dans le National 1 (3ème division). On a fait 8 voyages, parfois lointains. On a été en Casamance (450 km de Dakar), à Tambacounda (477 km de Dakar). On a été dans plusieurs régions. Là où les clubs de Ligue 2 et Ligue 1 en ont été dispensés, disons nous la vérité. À part Casa Sports qui fait beaucoup de déplacements bien sûr. C’était difficile d’allier le championnat et la Coupe. C’est d’ailleurs la raison qui nous a poussé à choisir vers la fin de saison.

Au niveau du championnat nous étions largués, on s’est alors concentré sur la coupe du Sénégal. Lors du déplacement à Tamba pour le championnat, on a décidé de régénérer le groupe en envoyant ceux qui jouaient moins pour garder nos chances en demi-finale contre Linguère (Ligue 1).

 

«Nous n’avons rien à perdre. Si on perd contre le Casa, ce ne serait pas grave»

 

Le Casa Sports, tenant du titre et champion du Sénégal il y a une semaine, se dresse devant vous. Est-ce Mission impossible pour vous ?

Je félicite le Casa Sports qui est une très grande équipe, qui réussit de belles choses ces temps-ci. Avec une bonne organisation des supporters de Allez-Casa à l’équipe première. C’est un exemple à suivre. Mais rien n’est impossible dans une finale. Nous n’avons rien à perdre. Si on perd contre le Casa, ce ne serait pas grave. C’est pour cela qu’on va jouer détendu. En finale , c’est du 50-50. Je n’aurais pas dit cela si c’était en championnat, j’aurais dit que Casa Sports est 100% favori. Mais pas en coupe, il faut jouer avec conviction dans ce match

Sur ce point nous sommes notamment bien armés pour faire un grand match devant cette équipe de Casa Sports. Ce n’est pas impossible vu le parcours de cette équipe. Cela prouve qu’il y a de la place. Pourquoi ne pas espérer. Nous savons que c’est une grande équipe. Mais, nous savons aussi que ce n’est pas une équipe imbattable.

Dans quel secteur de jeu pensez-vous que votre équipe peut créer des problèmes aux Sudistes ?

Certainement dans l’animation du jeu. Mais, je ne veux pas en dire plus (rires). Je sais qu’il y a beaucoup de secteurs où nous pouvons leur faire mal. Ce sera un match très ouvert (la finale de la Coupe du Sénégal). Je préfère garder ça secret et leur servir la recette sur le terrain.

La finale ne se jouera plus au stade Abdoulaye Wade. Qu’est-ce que ça vous fait ?

C’était plus motivant de jouer cette finale au stade Abdoulaye Wade franchement. Pour nous, c’était une belle opportunité vu qu’il n’y a que l’équipe nationale du Sénégal qui y a évolué. Et seul Sadio Mané qui a marqué des buts sur ce terrain (rires). Mes joueurs me promettaient de m’emmener au nouveau stade jouer la finale. Mais c’est ainsi, vu que le stade n’est pas en état d’accueillir de match, on va s’adapter et aller jouer au stade Lat Dior.

Pensez-vous que Lusitana pourra rivaliser avec Allez-Casa dans les gradins du stade Lat Dior lors de cette finale ?

Impossible de rivaliser avec Allez-Casa. C’est extraordinaire leur performance dans les travées. C’est une superbe organisation et cela fait plaisir de voir comment ils supportent. Maintenant, on peut l’utiliser aussi. Je dis à mes joueurs que Allez-Casa chantent, dansent et font l’animation pour tout le monde. Essayez de bien jouer et marquer des buts, ils animeront pour vous aussi. Lusitana va mobiliser des supporters même si nous ne sommes pas une équipe populaire. Nous avons des personnes qui peuvent drainer du monde.

Moi qui habite à Yoff, les gens se mobilisent pour cette finale de la Coupe du Sénégal. En demi-finale contre Linguère, les «Assico» (sonorité du championnat populaire de quartiers) de Fass Delorme nous ont accompagné parce qu’un de nos joueurs joue là-bas en Navétanes. Les gens viendront spontanément nous supporter parce qu’il faut dire que pas mal de fans ont épousé notre façon de jouer durant notre parcours. Beaucoup de sympathisants viendront. L’essentiel c’est de ne pas décevoir ces supporters, de produire du beau jeu et de donner du spectacle. On ne doit pas renier nos principes de jeu parce que c’est une finale. Et cela il faut être fort mentalement.

 

«Une victoire en Coupe du Sénégal facilitera la montée en Ligue »

 

Quelles sont les ambitions de Lusitana pour cette fin de saison et pour le futur ?

Si nous gagnons la Coupe, ça peut en effet ouvrir beaucoup de portes, sincèrement. D’ailleurs, cela va nous motiver davantage par rapport à notre travail et ensuite se projeter vers la montée la saison prochaine. Une victoire en Coupe du Sénégal facilitera la montée en Ligue 2. Ce serait extraordinaire de la remporter. Cela nous donnera énormément de confiance. Et ce serait aussi magnifique de réceptionner les nouvelles installations de l’Académie à Louly (localité située à Mbour, à 90 Km de Dakar) avec le trophée. Il était prévu d’ailleurs de faire la préparation hivernale de cette année là-bas. On espère que ce sera pour y fêter la coupe du Sénégal.

Normalement vous représenterez le Sénégal en coupe CAF même en cas de victoire de Casa Sports qui ferait le doublé si on se fie au précédent de 2014 avec l’AS Pikine et Olympique de Ngor…

Je sais que les gens nous minimisent, disent que Lusitana est une petite équipe, sans moyens. Je pense qu’ils devraient plutôt nous encourager plutôt que nous critiquer. Des gens qui ont l’ambition de sélectionner de jeunes joueurs, de les loger et les nourrir avec leurs propres fonds doivent plus être soutenus. Ceux qui sont capables de cela mettront les moyens pour jouer l’Afrique. Nous sommes aussi des représentants du Sénégal (en cas e victoire en Coupe du Sénégal). Ce sont des Sénégalais qui jouent à Lusitana et c’est un challenge pour nous coachs d’aller toiser le gratin des entraîneurs dans ces compétitions africaines.

Moi, j’ai l’ambition d’aller gagner un jour en Afrique. J’ai donc cette hargne là et j’ai hâte d’aller jouer cette compétition.

 Par Moustapha SADIO



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.