Sports

Ghana, les Black Stars devront se méfier des Barea ce mercredi à domicile


Le capitaine du Ghana, André Ayew (n°10), dépité, lors de la défaite (3-2) contre les Comores lors de la CAN 2021.

Cameroun 2021 est déjà aux oubliettes, les regards sont désormais tournés vers Côte d’Ivoire 2023, la prochaine CAN. Quarante-quatre équipes (sur 47 au départ), réparties dans douze poules, vont chercher à empocher les 23 billets en jeu pour le rendez-vous sur les bords de la lagune Ebrié. Le Kenya (Groupe C) et le Zimbabwe (Groupe K), exclus par la CAF, ne faisant plus partie de la course. Le pays organisateur, logé dans la poule H des qualifications, avec les Comores, le Lesotho et la Zambie, jouant, lui, juste pour se mettre en jambes.

Les qualifications de la CAN 2023 s’ouvrent ce mercredi 1er juin avec trois rencontres au programme. Pour le groupe E, on suivra Angola-Centrafrique (16h GMT) et Ghana-Madagascar (19h GMT). Dans le cadre du groupe J, la Libye recevra le Botswana (16h GMT). Il s’agira pour ces six équipes d’entrer dans la compétition par la bonne porte et, ainsi, d’aborder la deuxième journée de la compétition de leur poule, les 5 et 6 juin, dans les meilleures dispositions mentales.

Du 60e au 102e rang du classement FIFA

Sur le papier, les rencontres semblent équilibrées sauf Ghana-Madagascar. A priori, en effet, il n’y a pas match entre les Black Stars et les Barea. Les premiers sont 60es au classement FIFA, comptent quatre trophées de la CAN et son qualifiés pour le Mondial 2022. Les seconds, pour leur part, occupent le 102e rang de la planète football et n’ont pris part qu’à une CAN (2019, quart de finaliste).

Mais si l’on scrute l’historique de leurs confrontations, il convient de nuancer la vérité des cartes de visite des deux équipes. Ghanéens et Malgaches ne se sont rencontrés qu’une fois. C’était en amical, le 25 mai 2015 en Afrique du Sud, et Madagascar s’était imposé (2-1).

Le Ghana va certes tenter de prendre sa revanche ce mercredi à domicile, au Cape Coast Sports Stadium, mais l’important est ailleurs. En effet, l’équipe entraînée par Otto Addo doit surtout réussir son entrée dans les qualifications de la CAN 2023 avant d’affronter la Centrafrique, le 5 juin à Luanda (Angola), pour le compte de la deuxième journée.

Zéro victoire depuis six matches

S’ils négocient bien ces deux rendez-vous, les Black Stars pourront aborder, l’esprit léger, la préparation du Mondial 2022, avec notamment la Kirin Cup (Japon, 10-14 juin) en perspective. Dans le cas contraire, ils auront la tête un peu plus lourde sur la route pour le Qatar.

Pour ses deux premiers matches de qualifications, le Ghana enregistre les retours de son capitaine, André Ayew, et de cadres comme Mubarak Wakaso et Richmond Boakye Yiadom. En revanche, Otto Addo devra faire sans Alexander Djiku, suspendu, et le héros de la qualification au Mondial, Thomas Partey, qui revient de blessure.

Depuis novembre 2021 et la victoire (2-1) sur l’Afrique du Sud (qualifications Mondial 2022), les Ghanéens n’ont pas enregistré de victoire. Ils ont concédé trois nuls et essuyé autant de défaites dont le traumatisant 2-3 contre les Comores, lors de la dernière CAN. Ce revers les avait éliminés de la compétition au premier tour, et sans le moindre succès.

La Rédaction – Sport News Africa

PROGRAMME (GMT)

Groupe E

16h Angola-Centrafrique

19h Ghana-Madagascar

Groupe J

16h Libye-Botswana





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.