Sports

Handball- CAN (M) : le Cameroun vise un ticket pour les Mondiaux


Avant de penser à remporter le Championnat d’Afrique de handball masculin qui se tient du 11 au 18 juillet prochain en Egypte, il y a des étapes à franchir. Avec un groupe constitué à 80% de joueurs locaux, le sélectionneur du Cameroun, Simon Buchard Menguede, a un premier objectif en tête : décrocher l’un des six billets qualificatifs pour le championnat du monde 2023.

De notre correspondant au Cameroun,

A deux semaines du Championnat d’Afrique de handball masculin, quel état d’esprit règne au sein de l’équipe nationale du Cameroun ?

L’état d’esprit est au beau fixe. Nous avons une jeune équipe qui a envie de briser le signe indien. Ce sont des Lions indomptables qui ont beaucoup d’appétit, de jeunes Lions aux dents très longues. Nous travaillons dur pour atteindre nos objectifs. Nous avons eu un premier stage au Cameroun. Il a été question d’améliorer la condition physique de nos joueurs. Il s’est principalement agi d’une harmonisation des profils physiques. Ce fut notamment un travail physique foncier pour permettre aux joueurs d’être en mesure de tenir lors de la compétition.

La préparation se poursuit en Tunisie. Nous avons donné des exigences à nos facilitateurs pour qu’on ait graduellement des équipes du niveau du Championnat Africain qui peuvent nous permettre réellement d’évaluer le travail qui est fait jusqu’ici et de pouvoir ajuster notre stratégie.

Toutes les conditions sont-elles réunies pour faire une excellente préparation ?

Répondre à cette question comme elle vient serait illusoire. Disons que notre équipe se cherche. Nous savons que nous avons à faire un grand coup pour en effet espérer mieux et revendiquer de meilleures conditions de travail. Mais le minimum d’attention dont nous avons toujours bénéficié a été fait. Nous ne pouvons pas cracher dessus. Nous sommes d’ailleurs très reconnaissant envers la Fédération et le ministère des Sports. C’est à nous maintenant d’aller faire un résultat honorable qui amènera ainsi les pouvoirs publics à revoir notre condition.

Quand vous dites : “faire un résultat honorable”, à quoi faites-vous allusion ? L’objectif ne serait-il pas de remporter le Championnat d’Afrique ?

A notre niveau, l’objectif premier qui nous est assigné, c’est de ramener la qualification pour les prochains Championnats du monde (les six meilleures nations au classement final se qualifient, Ndlr.). Nous savons que ce ne sera pas une chose facile. Nous allons combattre jusqu’à la dernière sueur. Les joueurs sont aussi aguerris, le staff technique aussi. C’est d’ailleurs l’objet de cette attention et cette rigueur que nous impulsons à l’équipe. Notre tâche ne sera pas facile : nous allons affronter le Maroc et également l’Egypte, pays organisateur et détenteur du trophée dans le même groupe. Il faut vraiment être concentré. Nous sommes focalisés sur notre objectif.

Quelles sont les chances du Cameroun, avec un effectif constitué à plus de 80% de joueurs évoluant au pays ?

Pour nous, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre au sein de l’équipe nationale de handball messieurs du Cameroun. Nous avons également une équipe qui a besoin d’un nouveau sang, d’un nouveau souffle et surtout que la base, à savoir les joueurs locaux, soient ceux qui impulsent la philosophie camerounaise. Malgré le fait que le championnat n’a pas toujours commencé au plan national, nous avons misé sur nos valeurs traditionnelles pour pouvoir aborder cette compétition d’une autre manière.

Nos jeunes ont donc faim de victoire. Je vous l’ai dit : ils sont déterminés à briser le signe indien. Ils iront au combat pour atteindre l’objectif qui a été assigné. Avec un tel mental, je pense que c’est de bon augure pour la compétition qui approche.

Propos recueillis par Kigoum WANDJI

 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.