Sports

Jabeur reconnaît avoir commis beaucoup de fautes face à Magda Linette


Ons Jabeur.

Ons Jabeur est apparue à Paris rayonnante. Avec les faveurs des pronostics. Les étoiles semblaient alignées pour la Tunisienne. Sixième mondiale au classement WTA, le meilleur rang de sa carrière, elle devance de 50 longueurs son adversaire, la Polonaise Magda Linette. La joueuse de 27 ans l’avait en plus battue lors de leurs trois précédentes rencontres dont celle de l’année dernière à Roland-Garros. Et elle s’avançait ce dimanche 22 mai sur le court Philippe-Chatrier avec la casquette de favorite, après avoir gagné un titre à Madrid (Masters 1000 WTA), il y a deux semaines, et disputé une finale à Rome. Mais à l’arrivée, elle sera balayée en trois sets (3-6, 7-6 et 7-5) pour avoir multiplié les fautes.

Ons Jabeur était pourtant bien entrée dans la partie. Elle a breaké trois fois son adversaire au premier set qu’elle remporte 6-3. Pour le reste, c’était un flop total. En conférence de presse, la Tunisienne a assumé les manquements qui ont conduit à son élimination précoce de Roland-Garros. Même si elle admet que la Polonaise a été top. «Magda était présente sur tous les coups, reconnaît-elle dans des propos repris dans L’Equipe de ce lundi 23 mai. Elle a mieux joué sur son service et je n’ai pas su lui mettre de pression sur mes retours.»   

«Il faut être intelligente, prête à rebondir»

La numéro 6 mondiale regrette de n’avoir pas pris au collet Magda Linette après l’avoir envoyée dans les cordes au premier set. «J’aurais dû me montrer plus agressive aux deuxième et troisième sets. J’ai eu ma chance à 4-3 dans le dernier», a regretté Ons Jabeur avant d’avouer son impuissance : «Elle ne m’a jamais laissé de choix.»

La joueuse de 27 ans était d’autant plus étouffée qu’elle était face à une Magda Linette littéralement transformée. «Elle jouait comme une top 20, voire top 10, s’incline la première joueuse arabe à avoir remporté un tournoi WTA 1000. C’est toujours dur d’accepter qu’une moins bien classée que vous joue très bien. Mais c’était le cas. J’aurais dû profiter de mon expérience pour la breaker.»

Mais malgré la déception de caler une nouvelle fois en quarts de finale de Grand Chelem, Ons Jabeur fixe l’avenir avec l’espoir de «profiter» de son échec à Rolland-Garros pour se relancer. «Cette défaite sera lourde à digérer, mais c’est un bon match pour réfléchir encore plus, assure la Tunisienne, toujours dans L’Equipe. Il faut être intelligente, prête à rebondir.»

La Rédaction – Sport News Africa





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close