Sports

«Je veux oublier ce qu’il s’est passé en sélection»


De retour en club après un nouvel échec avec le Mali, Ibrahim Koné veut fermer la page de la sélection et aider Lorient à se maintenir en Ligue 1. Ça tombe bien, les Merlus ont un match très important ce vendredi contre Saint-Etienne.

Avec sa nouvelle génération de jeunes joueurs talentueux, le Mali avait de grandes ambitions à la dernière Coupe d’Afrique des nations et voulait également décrocher sa première qualification à une Coupe du monde. Mais aussi bien au Cameroun que pour les barrages du Mondial 2022, les Aigles ont vécu deux désillusions. Eliminés dès les 8es de finale de la CAN, ils n’ont même pas pu inscrire un petit but en deux matchs face à la Tunisie à Bamako (défaite 0-1) comme à Radès (0-0) afin d’être parmi les 5 nations africaines au Qatar.

“Je suis focus Lorient”

Buteur trois fois à la CAN notamment contre les Tunisiens en match de poules (1-0), Ibrahim Koné est forcément déçu d’être resté muet pendant 180 minutes contre les Aigles de Carthage. Mais l’attaquant de 22 ans veut tourner la page avant de revenir au mois de juin pour les qualifications à la CAN 2023. «Je veux oublier ce qu’il s’est passé en sélection, je suis focus Lorient et je me sens prêt» a-t-il dit dans un entretien avec l’AFP. Son objectif actuel est d’aider les Merlus qu’il a rejoint en janvier pour 4 ans et demi à se maintenir en Ligue 1.

“Je travaille pour être titulaire”

Seizième, le club breton accueille, ce vendredi en ouverture de la 31e journée, l’AS Saint-Etienne (17e) un concurrent dans la lutte contre la relégation. Et Ibrahim Koné a envie de se montrer. Pour le moment, c’est en tant que joker de luxe qu’il brille. En 8 apparitions, le Malien a marqué trois fois en sortant du banc. Pour son match en Ligue 1, il n’avait d’ailleurs eu besoin que de 39 secondes après son entrée en jeu pour faire trembler les filets. Koné ne veut cependant pas se contenter de bouts de match. ‘’Le Lukaku malien’’ comme on le surnommait en Norvège «travaille pour être titulaire».

Yacine DIENG





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.