Sports

Kaba Diawara lance le derby face au Sénégal


Kaba Diawara, sélectionneur de la Guinée.

Le derby face au Sénégal vu par Kaba Diawara

« On va l’aborder de la meilleure façon. On a bien sur l’objectif de se qualifier, c’est le deuxième match donc le gros match et on fera face au favori du groupe. Mais nous, on va se présenter comme outsider pour faire la meilleure performance possible qui est de prendre un ou trois points. C’est un derby, un gros match et c’est une belle affiche. Là, il se trouve qu’il s’agit du deuxième match de groupe. Ils ont pris 3 points et on a pris 3 points. Ce n’est pas une finale de groupe parce que derrière il y a un autre match. C’est un match à saveur spéciale et on a tous envie de le jouer, de le coacher. Donc, on s’attend à un gros match. J’espère que cela va se jouer dans un esprit fair-play. En tout cas, entre Aliou, qui est un ami ou un frère et moi, il n’y a pas de souci. J’espère qu’on va bien se comporter, qu’on donne une belle image du football qui se pratique en Afrique de l’Ouest », a indiqué Kaba Diawara.

Changement de dispositif en vue

« Il faut voir si on va jouer comme ça demain, on est en train de réfléchir à une éventualité. On va bien préparer cette rencontre. On n’a pas forcément souffert (contre le Malawi, ndlr), il y a eu des difficultés certes mais on a gagné donc c’est le plus important. Et on voit depuis le début de la compétition que ce n’est pas facile à gagner. On peut s’estimer heureux et on verra ce qu’on fera face au Sénégal. »

Ses propos sur le Sénégal qui serait avantagé par l’arbitrage

« Les propos ont été un petit peu mal interprétés. J’ai voulu dire que nous en tant que Guinéens, en jouant ce match, on n’aurait pas d’excuses. Et qu’il ne fallait pas attendre un fait de jeu ou quoi que ce soit pour prendre les 3 points. J’ai aussi dit, mais cela est passé par la petite porte, que le Sénégal est une grande équipe. Et la preuve est qu’il est le finaliste de la dernière CAN et est mondialiste. Le Sénégal a une série d’invincibilité que nous, on ne possèdes pas », a rappelé Kaba Diawara.

« C’est dans ce sens là que j’ai voulu dire. Je n’ai pas voulu dire que le Sénégal allait tricher, ou aller être aidé à des fins bizarres. Je sais que c’est un pays frère, mes propos ont pu choquer mais ce n’était pas en ce sens là. Mais loin de moi l’idée de penser un quiproquo. C’est une grande équipe et une belle équipe et nous allons essayer de rivaliser avec elle. »

Le souvenir de 2006 et une rivalité avec Aliou Cissé

« Je pense qu’en 2006, Aliou, il ne jouait pas. C’était plutôt, Lamine Diatta, mais c’est la même génération. Maintenant ce qui s’est passé c’était avant. Nous sommes responsables et éducateurs. On mène une équipe, une nation. Il ne faut surtout pas qu’on tombe dans le piège que c’est moi contre Aliou. C’est la Guinée contre le Sénégal, un deuxième match de poule. C’est vrai que cela prend une importance avec le derby et une importance historique. Mais après ce match qui ne vaut que 3 points, finalement il y a un troisième match derrière. C’est bien beau le passé mais restons bien sur le match de demain. »

Pas de plan anti-Sadio Mané

« Sadio est un joueur de classe mondiale, on ne le présente plus. Mais le problème avec le Sénégal c’est qu’il y a du talent un peu partout. Si on s’amuse à essayer de bloquer Sadio, et les autres ? L’équipe du Sénégal est quand même assez costaud, donc on respecte cette équipe. Mais je pense que si on s’amuse à essayer de bloquer Sadio, on risque d’avoir des problèmes ailleurs. Donc, on va essayer de bien se préparer. Mettre un bon système défensif bien sûr parce que c’est une équipe que l’on respecte. Mais on sera là aussi pour jouer nos chances parce qu’on a aussi de bons joueurs. Je ne vous les cite pas, vous les connaissez. Donc c’est à nous aussi de faire valoir nos qualités», a conclu Kaba Diawara.

Victor BAGAYOKO





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.