Sports

La lucarne de Nas : Cher Wah(l)id, – A la une


Mes premiers souvenirs remontent à 1997 quand j’avais 13 ans et que tu venais de remporter la Ligue des Champions avec le Raja de Casablanca ; oui le Maroc a fait décoller ta carrière… Je me suis dit à l’époque que tu étais un entraineur incroyable, ouvert d’esprit, flexible… Puis, je t’ai rencontré à l’Euro 2016 à deux reprises; Diego Armando Maradona était plus avenant à l’époque pour dire…

On a un point en commun, on est parti à Paris en 2003, j’ai pu te découvrir au PSG et surtout aux guignols de l’info…Mais nous avons un autre point en commun, on prône le jeu offensif et on aime les artistes…Titulariser Soufiane Boufal à Casablanca lors du match retour contre le Congo est une évidence, pardon je viens de revoir mes fiches tu ne l’as pas fait… pire encore tu as joué avec un schéma tactique ultra défensif au Stade Mohamed V… et ça c’est une de tes plus grosses erreurs et ce n’est pas la seule…

Dans l’histoire mais dans le mauvais sens

Tu es rentré dans l’histoire mais dans le mauvais sens, tu as qualifié 4 équipes en Coupe du Monde et tu t’es fait virer 3 fois quelques mois avant…Comme quoi jamais 2 sans 3…Mais tu ne peux t’en vouloir qu’à toi-même. Se faire virer 3 fois ce n’est pas de la poisse ou un malentendu mais bel et bien un réel problème. Je ne souhaite pas remuer le couteau dans la plaie… Mais tu l’as cherché. Car hormis ton entêtement défensif, tu as très virulent avec la presse. Après l’élimination en ¼ de Finale de la CAN, tu n’as pas souhaité t’expliquer, tu me diras que Hervé Renard ne l’avait pas fait après l’humiliation face au Benin…Mais le coach Français a été demis de ses fonctions juste après. Mais ce qui m’avait choqué c’était ta conférence de presse pour les matchs barrages face au Congo. Elle était lunaire…

Tu nous as fait une présentation Powerpoint pour nous dresser ton bilan qui sur le papier n’est pas mauvais : 30 match ; 20 victoires /7 nuls /3 défaites. Mais ce qui est choquant c’était la façon hautaine avec laquelle tu t’es adressé aux journalistes avec ton air condescendant. Finalement c’est là que je me dis que les sélections nationales doivent être dirigées par un sélectionneur local. Ça nous éviterait plusieurs problèmes et malentendus…

«Je te souhaite vraiment d’aller à la coupe du Monde en 2026»

Avec le départ de Wahid ; plusieurs joueurs disparaitront du paysage footballistique marocain, comme ton chouchou Aymen Barkok; qui pour moi est incolore, inodore, les Samy Maee vont s’en aller au détriment du meilleur défenseur de la dernière Champions League Africaine…

Et plusieurs joueurs apparaitront naturellement, notamment notre cher et énigmatique Hakim Ziyech, qui pour le coup aura soif de revanche, et voudra à coup sûr rattraper le temps perdu. Quoiqu’on dise sur lui il reste un joueur de Chelsea et vaut mieux un Blues dans son équipe, qu’un joueur qui joue en Hongrie et qui fout le Blues à tout un pays…

Cher Wahid, tu devrais prendre exemple sur ton successeur… un jeune entraineur qui sait s’adapter face l’adversaire et au score. Ton plus gros échec est ton élimination Face à l’Egypte, je ne te dis pas que le Maroc est le Brésil. Loin de là. Les Lions de l’Atlas reviennent de loin, mais tu as joué petit bras face aux Pharaons avec la sortie inattendue de ton meilleur joueur et buteur, et surtout avec des changements tactiques très tardifs.

Cher Wahid, je te dresse ce bilan pour que tu puisses malgré ton expérience te remettre en question, car j’imagine que tu iras entrainer une autre équipe Africaine, et cette fois ci je te souhaite vraiment d’aller à la coupe du Monde en 2026…

Le Mexique c’est pas mal…

Par Nasredine NASRI



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.