Sports

La Tunisie s’offre le Nigeria


Pour le second huitième de finale de la CAN 2021, le Nigeria affrontait la Tunisie. A la surprise générale, les Aigles de Carthage s’imposent 1-0 dans un match bien maîtrisé.

Le Nigeria, fort de sa confiance acquise au premier tour (trois victoires en trois matches), met la pression d’entrée pour faire la différence. Les Super Eagles n’arrivent cependant pas à concrétiser. C’est d’ailleurs la Tunisie qui se procure la première grosse occasion de la rencontre (10e). Talbi réceptionne un centre venu de la droite et arme une reprise du plat du pied. Mais son tir vient buter sur un défenseur nigérian sur la ligne.

Après cette occasion, les Tunisiens se contentent de défendre. Notamment avec des prises à deux sur Moses Simon et Samuel Chukwueze, les deux détonateurs sur les côtés du Nigeria.

La Tunisie solide et réaliste

Les Super Eagles essaient de contourner le bloc tunisien, mais se cassent les dents sur une défense de fer. Ils ne réussissent même pas à cadrer une frappe dans le premier acte. Celui-ci s’achève sur le score de 0-0.

La Tunisie, bien en place, n’entend céder aucune parcelle à ses adversaires. Les Aigles de Carthage profitent de la moindre occasion pour se montrer dangereux. Et dès la 47ème minute, ils saisissent leur chance. Après une mauvaise interception du latéral nigérian Ola Aina, Youssef Msakni s’empare du cuir. Il dribble son vis-à-vis et déclenche une lourde frappe des vingt mètres, plein axe. Son tir troue le gardien nigérian. Les Tunisiens ouvrent le score sur leur deuxième occasion du match.

Alex Iwobi, sitôt entré, sitôt exclu

Le sélectionneur nigérian Augustine Eguavoen réagit et procède à un double changement. Il sort sa doublette d’attaque, Awoniyi et Ịheanachọ pour faire entrer Olayinka et Alex Iwobi. Ce dernier s’offre une entrée en matière remarquée. Puisqu’après cinq minutes seulement, il reçoit un carton rouge après une semelle sur Msakni.

La Tunisie se procure ensuite deux occasions pour tuer le match. Mais Sliti et Skhiri se heurtent à Okoye, le gardien nigérian qui effectue deux parades décisives. Côté nigérian, les occasions se font rares. Moses Simon tente un coup franc à la 83ème minute. Mais son tir file au-dessus. Les Super Eagles s’offrent une dernière occasion avec Sadiq Umar dans le temps additionnel. Mais il rate son face à face avec le gardien tunisien. C’est sur ce score d’un but à zéro que l’arbitre siffle la fin du match.

Les Tunisiens défieront le Burkina Faso en quarts de finale. Les Etalons ont éliminé le Gabon aux tirs au but.

Oumar NDONGO





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close