Sports

le Raja de Casablanca saisit la CAF


Les dirigeants du Raja de Casablanca se sont plaints auprès de la Confédération africaine de football (CAF) après la grosse erreur arbitrale qui a secoué leur match perdu contre Al Ahly (2-1), samedi 16 avril en quart de finale aller de la Ligue des champions CAF.

La pilule ne passe toujours pas pour le Raja de Casablanca. En déplacement sur le terrain d’Al Ahly, en Egypte, ce samedi 16 avril pour le quart de finale aller de la Ligue des champions CAF, les Marocains ont enregistré une défaite (2-1) frustrante face aux champions en titre.

Les visiteurs ont en effet vu l’arbitre du match, Jean Jacques Ndala, siffler un penalty imaginaire contre eux pour le premier but des Diables Rouges. Un penalty accordé pour faute de main du défenseur Mohamed Makahasi alors que celui-ci a touché le ballon de la jambe. Et plus surprenant, l’officiel du match n’est pas revenu sur sa décision même après avoir visionné la VAR. Scandalisés par cette décision arbitrale, les dirigeants du club marocain ont adressé une lettre de protestation à la Confédération africaine de football (CAF).

Les Verts se sont également plaints de l’arbitre assistant qui a agressé Mohamed Zrida en l’empoignant par la gorge. Le Raja Casablanca attend désormais que la CAF se saisisse du dossier et menace de porter l’affaire au plus haut plan en cas de passiveté de l’instance.

Le match retour entre les deux équipes, vendredi prochain, au Complexe Mohammed V de Casablanca sera arbitré par le Sénégalais Maguette Ndiaye.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close