Sports

le transfert de Victor Osimhen entre les mains de la justice italienne


Le championnat italien est éclaboussé par des affaires de malversations ces derniers jours. Onze clubs italiens, dont cinq de Serie A, comparaissent pour des transferts frauduleux. La justice italienne a d’ailleurs requis 11 mois de suspension contre Aurelio De Laurentiis, le patron de Naples. Certains médias pointent entre autres du doigt, le transfert de Victor Osimhen.

Naples est notamment accusé de fraude comptable. Il y aurait eu des plus-values excessives compte tenu de la valeur marchande des joueurs. Ce dans le but d’améliorer leurs performances comptables. En quittant Lille pour Naples à l’été 2020, Victor Osimhen a couté 71,3 millions d’euros, bonus compris. Il y a aussi eu 20,13 millions de cette somme qui correspond au trajet de quatre joueurs napolitains qui ont fait le chemin inverse. Orestis Karnézis, Luigi Liguori, Claudio Manzi et Ciro Palmieri n’ont cependant jamais joué avec Lille.

Le club de Victor Osimhen a toutefois réagi. Par la voix de son avocat, Mattia Grassani, Naples nie toute irrégularité dans le transfert de l’attaquant nigérian. «On a mis en évidence la sincérité de l’opération, en démontrant comment la valeur d’Osimhen (acheté au club de Lille, ndlr), et des quatre joueurs transférés de Naples à Lille, a été déterminée sur la base de considérations de nature technique», lance-t-il dans un entretien au Corriere dello Sport.

Oumar NDONGO





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close