Sports

Letsile Tebogo tient beaucoup de la légende des pistes Usain Bolt


Letsile Tebogo tient beaucoup de la légende des pistes, Usain Bolt : son charisme, son ambition et (presque) sa vitesse. Le jeune botswanais a une nouvelle fois amélioré le record du monde du 100m aux Mondiaux d’athlétisme des moins de 20 ans avec une facilité et un relâchement déconcertants.

A 19 ans, Letsile Tebogo est déjà considéré comme le futur Usain Bolt. Rapide comme un éclair, le natif de Kanye au Botswana a émerveillé par son temps sur 100 m et son « feeling » lors des Mondiaux d’athlétisme des moins de 20 ans dans la nuit du mardi à mercredi 3 août à Cali en Colombie. Déjà champion du monde de sa classe en 2021, il s’est une nouvelle fois imposé en finale avec une facilité et un relâchement déconcertants, rabaissant même de quatre cinquième le record du monde des moins de 20 ans (9’’91) dont il était déjà le détenteur.

Parti plus vite que tout le monde, le jeune sprinteur botswanais a écrabouillé la concurrence au point de se permettre de ralentir à 20 m de la ligne d’arrivée tout en chambrant ses adversaires. Du Usain Bolt sur la piste. Mais rien de surprenant : Letsile Tebogo est un grand fan de la légende jamaïcaine. « Je l’admire, a-t-il indiqué dans des propos rapportés par le journal espagnol Marca. Tout ce que j’ai appris pendant mes entraînements, je l’ai ajouté à ce que je savais de lui. Y compris son régime. »

Letsile Tebobo, l’avenir de l’athlétisme

Réussira-t-il à atteindre le niveau de la « Foudre » ? Avec ses chronos affolants, il y a de quoi l’espérer. Letsile Tebogo montre en tout cas qu’il représente l’avenir de l’athlétisme masculin. Cependant il devra encore beaucoup progresser s’il veut avoir la même carrière que son idole, devenu champion du monde à l’âge de 16 ans seulement.

Grand fan de football, le Botswanais s’est, lui, révélé à la face du monde à l’âge de 18 ans en courant le 100 m en 10’’14. Et depuis, le champion du monde des moins de 20 ans ne cesse de progresser. En 2021, il remporte les Championnats du monde juniors à Nairobi au Kenya en 10’’19. Le jeune prodige est aussi le champion d’Afrique sur 200 m.

Et outre son talent, Letsile Tebogo est aussi chambreur qu’audacieux. Il a confié après son record mondial à Cali qu’il pouvait viser les 9’80 s’il n’avait pas relâcher son effort. « Nous avons d’autres courses à venir, nous ne voulions pas aller aussi loin. (…) Mais c’est mon année en tant que junior, il faut laisser (le record) ici pour que la prochaine génération vienne le battre. »  Un nouveau Bolt est né et il est Africain.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.