Sports

Mbaye Diagne, Muleka, Ferhat des challenges à relever


La Süper Lig de Turquie reprend ce vendredi 5 août. Comme chaque saison, plusieurs joueurs africains seront sur les pelouses : des buteurs efficaces, des passeurs hors pair et des nouveaux qui ont une grande envie de se relancer.

Kaabi, Muleka et Diagne, des buteurs efficaces

Sur les dix dernières saisons, trois joueurs africains ont terminé meilleur buteur de la Süper Lig : le Marocain Aatif Chahechouhe (17 buts), le Sénégalais Mbaye Diagne (31 buts) et le Gabonais Aaron Boupendza (22 buts). Pour l’exercice qui démarre ce vendredi, les Africains animeront, sans aucun doute, une nouvelle fois la course au meilleur buteur. Le Marocain Ayoub El Kaabi (Hataysport) fait ainsi partie naturellement des favoris.

L’ancien goléador du WAC a fini à la 2e place la saison passée à deux pions du meilleur Umut Bozok (20 buts) alors qu’il a raté un mois de compétition durant la CAN. Le Congolais Jackson Muleka (Besikats) et le Sénégalais Mbaye Diagne (Karagumruk) seront de sacrés oursiders. Le premier, arrivé en Turquie en milieu de saison passée, a mis 12 buts en 14 matchs. Et le second possède l’un des meilleurs ratios de l’histoire de la Süper Lig : 53 buts en 78 matchs.

Gradel, Nwakaeme, Ghezzal des passeurs hors pair

Meilleur passeur du championnat en 20/21 avec 17 offrandes, Rachid Ghezzal a été moins décisif lors de l’exercice écoulé (7 passes). Mais deux autres Africains ont tenu la baraque : l’Ivoirien Max Alain Gradel (Sivasspor) et le Nigérian Anthony Nwakaeme (Trabzonspor) ont délivré chacun 10 passes l’an passé. Nwakaeme a, lui, fini champion et mis également 13 buts. Le Nigérian ne sera toutefois pas là au départ de la nouvelle saison de Süper Lig. Il n’a pas renouvelé son contrat avec Trab et attend de nouvelles propositions d’autres clubs.

Des Bleus en quête de renouveau

La Süper Lig turque a également servi à plusieurs joueurs africains de se relancer ces dernières années. C’est le cas des Sénégalais Papiss Demba Cissé, Mame Biram Diouf et Demba Ba mais aussi du Camerounais Vincent Aboubacar et de l’Algérien Rachid Ghezzhal. Cette année, le Congolais Arthur Masuaku (Besiktas), le Camerounais Clinton Njie (Sivasspor) et l’Algérien Zinédine Ferhat (Alanyaspor) aimeraient connaître la même réussite. En perte de vitesse actuellement, ils espèrent rebondir en Turquie.

A lire aussi : Bundesliga : Mazraoui et Kyereh des perles derrière la star Mané

Premier League, les Africains à suivre cette saison

Ligue 1 : Hamari Traoré, Achraf Hakimi, Youcef Belaïli…, les grandes attentes





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.