Sports

Mo Salah, Sadio Mané et Wissa cassent la baraque


Mohamed Salah avec ses trophées de meilleur buteur et passeur de la Premier League

Mohamed Salah, buteur, passeur… magicien

En plus d’enfiler les buts et les passes décisives, Mohamed Salah a souvent sorti sa casquette de magicien cette saison. Qui ne se rappelle pas son but sensationnel face à Manchester City (2-2) le 3 octobre 2021 lors de la 7e journée de la Premier League ? Double contact, feinte de corps, coup de rein, petite accélération, en quelques secondes le Pharaon mettait ainsi toute la défense des Citizens à terre pour ensuite marquer un but qui restera dans les annales du football. Coup de chance ? Pas du tout ! Car deux semaines plus tard le numéro 11 des Reds réédite l’exploit face à Watford (5-0). Et, en ce moment de la saison, fans et observateurs avaient bien raison de considérer Salah comme le meilleur joueur du monde.

Mais après un début d’exercice en fanfare, la star égyptienne va connaitre un coup de mou à son retour de la CAN 2021. La finale perdue contre le Sénégal de son compère d’attaque à Liverpool Sadio Mané a certainement dû laisser des traces. Salah se montre ainsi moins décisif mais surtout moins inspiré avec son équipe. Malgré cela, l’ancien Romain a terminé meilleur buteur (23 buts) et meilleur passeur (13 passes) de la saison. Tout sauf du hasard.

Sadio Mané, un repositionnement en pointe qui lui va si bien

Sadio Mané

Les adversaires de Liverpool peuvent toujours tenter de neutraliser Mo Salah, mais à côté il y aura Sadio Mané pour les punir. Comme l’Egyptien, le Sénégalais est aussi un poison pour les défenses adverses. En plus d’être explosif, virevoltant, le buteur des Lions de la Teranga se montre de plus en plus tueur dans la zone de vérité. Une qualité qui lui faisait souvent défaut les saisons précédentes. S’il a été plutôt discret en début de l’exercice 2021-2022, Le Lion de la Teranga est monté en régime en 2022.

Vainqueur mais aussi meilleur joueur de la CAN 2021, Sadio Mané a pris une nouvelle dimension en club depuis son retour de la grand-messe du football africain. Repositionné en attaquant de pointe par son entraîneur Klopp, c’est de lui qu’est souvent venue la lumière à Liverpool dans la deuxième moitié de saison. Ses 16 buts marqués ont été déterminants dans la course au titre avec Manchester City. parmi les favoris pour le Ballon d’Or, Sadio est également devenu le 3e joueur africain à avoir atteint la barre des 100 buts dans le championnat anglais derrière Didier Drogba et Mo Salah. Phénoménale.

Yoane Wissa, une première réussie

Yoane Wissa

Sa réussite devant les buts dépasse l’entendement. Avec Yoane Wissa, on a l’impression que chacun de ses tirs cadrés se transforme en but. Et, si le promu Brentford a réussi à se maintenir en Premier League cette saison, l’international congolais y est pour beaucoup de choses. Il a en effet inscrit 10 pions et délivré une passe décisive en 34 matches de Premier League cette saison. Pas mal pour un joueur pas souvent titulaire avec les Bees et qui, en plus, découvre le championnat anglais pour la première fois.

Fort de ses belles prestations, Le Léopard attise d’ailleurs la convoitise de plusieurs cadors européens. Ce ne serait donc pas une surprise de le voir partir, lui qui est arrivé dans le club l’été dernier en provenance de Lorient. Et pourtant rien ne garantissait que Yoane allait évoluer à un tel niveau dans l’élite anglaise. Victime d’une agression qui a failli lui coûté la vie e juillet dernier, le joueur de 25 ans avait tenté un pari risqué en signant pour les Bees. Aujourd’hui, le moins qu’on puisse dire c’est qu’i l’a bien réussi.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close