Sports

Mohammed Usman veut se débarrasser de l’ombre de son frère


Kamaru Usman est aujourd’hui champion des welters de l’UFC. Son frère Mohammed fait une entrée fracassante dans la « cour des grands » avec sa victoire face à Zac Pauga. Le Nigérian est mû par sa force surhumaine, mais aussi par sa volonté de prouver sa valeur et de rendre hommage à son fils.

Dans la nuit du samedi au dimanche, Mohammed Usman a réussi a validé son ticket d’entrée à l’UFC. Opposé à Zac Pauga, jusque-là invaincu, en finale du programme The Ultimate Fighter, le Nigérian n’a eu besoin que de deux rounds pour mettre son adversaire K-O. Son crochet du gauche a étalé Pauga, groggy. Résultat : il obtient ainsi un contrat de la part du patron, Dana White. Tout de suite après, les remarques impliquant Kamaru Usman ont fusé. Pour autant, pas question de se cacher derrière l’aura de son frère.

« J’ai dû travailler pour en arriver là. Se battre, c’est se battre. Ce n’est pas, ‘’Oh, Kamaru est ton frère. Maintenant, on va te pousser jusqu’ici. Tu es dans la finale d’Ultimate Fighter. Tu n’as pas besoin de te battre contre ces deux monstres de 120kg pour être ici. On va juste te mettre ici parce que ton frère est Kamaru Usman.’ ‘C’est faux. Tout ce qui concerne le combat, c’est soi-même. C’est pour ça que j’aime ça, parce que même si les gens parlent de mon frère, c’est moi qui dois aller sur le terrain, me battre et gagner », déclarait d’ailleurs Mohammed Usman avant sa finale.

Combattre pour la mémoire de son fils

Mohammed Usman n’a par ailleurs pas seulement la motivation de se battre pour se faire son propre prénom. Le colosse (1m88, 112 kg) a une autre raison de se battre : son défunt fils. Celui-ci a tragiquement disparu en 2019 suite à une noyade, alors qu’il n’avait que deux ans.

Suite à sa victoire cette nuit, il n’a pas manqué d’adresser un message à son fils. « On l’a fait, papa l’a fait. On rejoint la cour des grands », a ainsi lancé Mohammed Usman.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.