Sports

Mondial 2022 – Cameroun : quels Lions face à l’Algérie ?


Le premier nom qui a sauté de la liste des 38 présélectionnés de Rigobert Song a permis de mettre fin au débat qui avait resurgi sur l’identité du gardien numéro un du Cameroun. Principal challenger d’André Onana, Fabrice Ondoa attendra donc encore un peu avant de fêter son retour dans la Tanière des Lions indomptables.

Sans club entre le 1er juillet 2021 et le 1er mars 2022, la nouvelle recrue d’Auda Kekava a mis longtemps loin des stades. Même le clean sheet réalisé le 13 mars lors de sa première dans le championnat de Lettonie (1-0 contre Metta) n’y a rien changé. pour son retour au Cameroun.

Des cadres absents

Le manque de temps de jeu est assurément un critère qui a permis d’éliminer un nombre important de joueurs pour la sélection du Cameroun. Notamment des cadres présents à la CAN 2021. C’est le cas donc de James Léa-Siliki. Le milieu de Middlesbrough n’a disputé qu’un match (45 minutes) sur les 8 derniers de son club. Clinton Njie lui, cumule 27 minutes sur les 5 derniers matchs du Dinamo Moscou.

Si Christian Bassogog n’a pas joué avec Shanghaï Shenhua depuis août 2021, Yvan Neyou lui, a disparu des fiches de Saint-Etienne depuis la fin de la CAN, le 6 février 2022. Du côté d’Angers, Stéphane Bahoken a en effet disputé quelques bribes de matchs, tandis que Jérôme Onguéné (RB Salzburg) n’a pas aussi quitté l’infirmerie. De qoi les mettre à l’écart de la sélection du Cameroun.

Toujours au rang des cadres barrés de la liste du Cameroun, en raison notamment de leur trop faible temps de jeu, Arnaud Djoum et également Jean-Claude Billong. Le premier a passé les 4 derniers matchs d’Apollon Limassol sur le banc. De retour après deux mois de blessure, le deuxième cité n’a disputé que 9 minutes au cours des 3 derniers matchs de Clermont en Ligue 1.

L’ossature de la CAN 2021 reconduit

Doté d’une génération loin d’être particulièrement talentueuse, Rigobert Song, le nouveau sélectionneur du Cameroun, a dû conserver le gros de l’ossature de la CAN 2021. Les trois gardiens ont été reconduits. Idem pour les principaux défenseurs : Faï Collins, Michaël Ngadeu, Jean-Charles Castelletto, Ambroise Oyongo, Nouhou Tolo, Olivier Mbaïzo et Harold Moukoudi.

Au milieu de terrain, Zambo Anguissa (Naples) et Jean Onana (Bordeaux) sont appelés à jouer un grand rôle. Même si certains manquent cruellement de temps de jeu comme Kunde Malong (O minute lors des 8 derniers matchs d’Olympiakos) ou Martin Hongla (1 minute jouée lors des 6 derniers matchs du Hellas Verona). Les deux milieux auront de la concurrence dans l’équipe du Cameroun.

Rigobert Song a en effet appelé quelques nouveaux qui assurent à ce poste en clubs. Il s’agit de Jeando Fuchs (18 matchs avec Dundee et 9 avec Peterborough), Gaël Ondoua (19 matchs sous le maillot d’Hannovre) et aussi Olivier Ntcham (29 matchs et 3 buts avec Swansea). Le dernier est un binational qui a évolué avec les différentes équipes jeunes (-16 ans jusqu’aux Espoirs) de la France. Après un long moment d’hésitation, le natif de Longjumeau semble désormais apte à défendre les couleurs du Cameroun.

Choupo-Moting reste

Au rayon des nouveautés, le sélectionneur du Cameroun a également donné une chance à Patient Wassou et Kevin Soni. Si le premier évoluait encore avec les U17 de Coton Sport il y a quelques mois, le second était l’une des pièces maîtresses de Song, à l’époque où il coachait les U23 camerounais.

A côté de ces deux jeunes, Léandre Tawamba marque en effet son retour après avoir manqué de peu la CAN 2021, au Cameroun. L’attaquant d’Al Taawon en Arabie Saoudite ne cesse de prendre de l’épaisseur en championnat où il occupe le deuxième rang chez les buteurs (15 buts), loin devant Vincent Aboubakar, auteur de 9 réalisations avec Al Nasr. Mais impossible de prendre la place de son capitaine chez les Lions.

D’autant plus que dans le reste du contingent offensif, Song a renouvelé la confiance à des habitués de la sélection du Cameroun à l’instar de Karl Toko Ekambi (Lyon, 13 buts toutes compétitions), Nicolas Moumi (Young Boys, 6 buts toutes compétitions), Ignatius Ganago (Lens, 3 buts en Ligue 1) et Maxim Choupo-Moting. Après avoir menacé de quitter la tanière en raison des désaccords avec le précédent staff, le retour du joueur du Bayern Munich (9 buts toutes compétitions) est très attendu. Le stage, débute ce dimanche 20 mars à Douala.

Kigoum WANDJI

 

Les 27 joueurs du Cameroun

André Onana (Ajax), Epassy Devis (OFI Creta), Simon Omossola (AS Vita Club), Ambroise Oyongo (Montpellier), Mbaizo Olivier (Philadelphia Union), Ngadeu Michael (La Gantoise), Jean-Charles Castelletto (Nantes), Fai Collins (Al-Tai), Nouhou Tolo (Seattle), Harold Moukoudi (Saint-Etienne), Duplex Tchamba (Sonderjyske), Gaël Ondoua (Hannovre), André Zambo Anguissa (Naples), Oum Gouet (Malines), Martin Hongla (Hellas Verona), Jean Onana (Bordeaux), Olivier Ntcham (Swansea), Jeando Fuchs (Peterborough), Pierre Kunde (Olympiakos), Maxim Choupo-Moting (Bayern), Karl Toko Ekambi (Lyon), Moumi Ngamaleu (Young Boys), Vincent Aboubakar (Al Nassr), Ignatius Ganago (RC Lens), Léandre Tawamba (Al Taawon), Kévin Soni (Asteras), Patient Wassu (Coton Sport).



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close