Sports

«Ne pas se qualifier à la CAN serait un échec»


Le Rwanda va affronter le Mozambique (2 juin) et le Sénégal (7 juin) pour les deux premières journées des qualifications à la CAN 2023. Pour le nouveau sélectionneur des Amavubi, Carlos Alos Ferrer, ne pas se qualifier à cette compétition serait un échec. Pourtant le Rwanda n’a plus disputé la CAN depuis 2004.
De notre correspondant au Rwanda

A-t-il été difficile pour vous de confectionner votre première sélection deux mois après votre nomination sur le banc du Rwanda ?

Carlos Alos Ferrer : J’ai suivi le championnat et la Coupe de la paix. J’ai eu un temps suffisant pour voir les joueurs capables de répondre à mes exigences. En plus de ça, j’ai eu des discussions franches avec les entraîneurs pour connaître beaucoup plus les joueurs que j’ai choisis. J’ai fait mes choix.

Et pour les joueurs évoluant à l’étranger, comment avez-vous procédé ?

Carlos Alos Ferrer : Actuellement la technologie nous aide beaucoup. Ce n’est pas que je ne suis pas allé assister à leurs matchs que je ne les connais pas. Depuis ma nomination, j’ai visionné les récentes rencontres que le Rwanda a joués. Ceux qui ont été appelés sont les meilleurs à leur poste.

Douze joueurs parmi les 28 convoqués sont des défenseurs. Y a-t-il une raison ?

Carlos Alos Ferrer : Bien sûr que oui. J’ai fait ce choix compte tenu des tactiques que je souhaite mettre en place. Sachez également que cette liste n’est pas définitive.

Carlos Alos Ferrer coach Rwanda

Carlos Alos Ferrer sélectionneur du Rwanda

«Monnet Paquet devait venir mais il est blessé»

Qu’est-ce qui explique l’absence de Kevin Monet-Paquet ?

Carlos Alos Ferrer : Je l’ai eu au téléphone à trois reprises. Il était d’accord pour venir jouer mais malheureusement il s’est gravement blessé. Il reprend petit à petit mais il n’est pas apte pour la compétition.

D’autres pays cherchent actuellement des binationaux pour se renforcer, qu’en est-il pour le Rwanda.

Carlos Alos Ferrer : On y pense mais c’est actuellement difficile pour les matchs de juin. Les procédures administratives ne nous permettent pas d’avoir ces joueurs mais en septembre, c’est possible. Nous aurons des matchs amicaux avant septembre pour tester pas mal de joueurs.

Quel est votre objectif avec les Amavubi ?

Carlos Alos Ferrer : La seule CAN que le Rwanda a joué, c’était en 2004. Je viens pour qualifier ce beau pays encore une fois à la CAN mais également au CHAN. Nous allons tout faire pour empocher des points à la maison et faire de bons résultats à l’extérieur.

Nous sommes dans le même groupe que le Sénégal, champion d’Afrique, le Mozambique et le Bénin. On veut se qualifier à la CAN 2023 si on ne le réussit pas c’est un échec. Le match contre le Sénégal, est un match difficile. C’est une équipe avec des professionnels qui ne lâchent rien. Ils sont qualifiés pour la prochaine Coupe du monde parce qu’ils sont parmi les meilleurs en Afrique. Mais devant nos spectateurs, rien n’est impossible. Soyons solidaires avec notre équipe.

Désiré HATUNGIMANA





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close