Sports

Ons Jabeur a perdu la finale de Wimbleton, mais elle reste positive


La Tunisienne a déjà tourné la page de la finale perdue (3-6, 6-2, 6-2), ce samedi 9 juillet, devant Elena Rybakina. Elle promet de «revenir et remporter un tournoi du Grand Chelem».

Ons Jabeur après sa défaite en finale de Wimbledon, ce samedi 9 juillet.

Ons Jabeur a raté d’un cheveu la plus haute marche du podium de Wimbleton. La Tunisienne s’est inclinée (3-6, 6-2, 6-2) en finale devant la Kazakhe Elena Rybakina, ce samedi 9 juillet. Elle était la grande favorite du match devant la numéro 23 mondiale.

Une victoire lui aurait permis de gagner pour la première fois un tournoi de Grand Chelem. Ce qui aurait été un couronnement pour sa carrière qui a pris une nouvelle dimension ces derniers mois. Mais Ons Jabeur préfère rester positive et, surtout, se tourner vers le futur. «C’est le tennis, il n’y a qu’un vainqueur… Mais pour moi, c’est une très bonne première expérience», a-t-elle lancé en conférence de presse, après la finale, dans des propos rapportés par L’Equipe.

Elle enchaîne : «J’ai hâte de rejouer une finale. Je suis certaine que j’aurai beaucoup appris de celle-là. Ces deux semaines ont été très positives. Je vais continuer la tête haute.»

La Tunisienne admet n’avoir pas été à son niveau habituel («je n’ai pas joué mon meilleur tennis») dans les deuxième et troisième sets, perdus chaque fois 2-6. Face à l’agressivité de son adversaire, qui «entrait beaucoup plus dans le court» et lui mettait «beaucoup de pression», elle avoue n’avoir «pas trouvé de solution» pour sortir de l’étau.

«Je vais rentrer (en Tunisie) peut-être jeudi. Notre ministre des Sports a dit qu’une énorme surprise m’attendait. J’ai hâte de revoir les Tunisiens.»

Cependant, Ons Jabeur se dit globalement satisfaite de son tournoi. Et, elle fixe l’avenir avec optimisme et appétit. «Je suis très heureuse de mes résultats, dit-elle. Je ne regrette rien. J’ai tout donné. Je ne perds pas confiance en moi et je sais que je vais revenir et remporter un tournoi du Grand Chelem, c’est certain. (…) Ce n’est que le début. Je voulais vraiment ce titre, j’avais même mis le trophée sur l’écran d’accueil de mon téléphone. C’est peut-être parce que je le voulais trop que je ne l’ai pas eu…»

En attendant le retour gagnant promis, Ons Jabeur compte retrouver les siens au pays, la Tunisie. Une haie d’honneur l’y attend. Elle confie : «Je vais rentrer peut-être jeudi (14 juillet). Je ne suis pas encore sûre. Notre ministre des Sports a dit qu’une énorme surprise m’attendait. Je ne sais pas à quoi m’attendre. Mais j’ai hâte de revoir les Tunisiens. Ils sont incroyables, ils me soutiennent tout le temps. J’ai besoin de ce soutien pour aller encore plus loin.»

D’autant plus qu’elle a deux rendez-vous proches en ligne de mire. Ons Jabeur va «probablement» retrouver les courts à San José, au tournoi WTA 500 sur dur (1er au 7 août). Elle a aussi «hâte d’arriver à la tournée de l’US Open», prévue du 29 août au 11 septembre à New York.

La Rédaction – Sport News Africa



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.