Sports

Petro Luanda et l’US Monastir s’offrent une finale inédite


Dundão pas si Childe que ça…

Petro Luanda a validé son ticket en finale de la 2ème édition de la BAL sans forcer contre les  Forces Armées et Police (88-74).  Le club angolais s’est appuyé sur 4 joueurs avec plus de 10 pts. Il s’agit de Childe Dundão (18 pts), Jone Pedro (14 pts), Lukeny Gonçalves (13 pts) et Yanick Moreira (12 pts).

A 24 ans, Childe Dundão confirme au fil des journées. Le meneur -arrière fait partie des meilleurs joueurs de Petro Luanda dans cette 2ème édition de la BAL. Il a une moyenne de 11,3 pts par match. Arrivé à Petro en 2016, Dundão a tout gagné, d’où son doublé coupe et championnat cette année. Il représente le futur de cette équipe mais aussi de la sélection nationale angolaise.

Jone Pedro (32 ans) a aussi contribué à la victoire de Petro. L’ailier fort de 32 ans a inscrit 14 pts. Sa moyenne de pts par match est de 7,5. Il a franchi un cap contre les FAP. Lukeny Gonçalves (13 pts) et Yanick Moreira (12 pts) ont aussi été déterminants. La bande des 4 a fait oublier Carlos Morais, auteur seulement de 5 pts en 22 minutes de jeu.

Les 13 pts de Cedric Kenfack (ailier) n’a pas pu contenir la déferlante machine du Petro.

Slimane éclipse McKinney

Radhouane Slimane

Face au Zamalek, l’US Monastir a pu compter sur Radhouane Slimane (21 pts), Michael Andre Dixon (20 pts) et  Julius Coles (19 pts). Auteur de 16 pts en quart de finale contre Cape Town Tigers, l’ailier fort tunisien Radhouane Slimane a été une fois encore décisif. Il a guidé son équipe vers la victoire en plantant 21 pts en 29 minutes de jeu. Le joueur de 41 ans a eu 66% à 2 pts, 54% sur la ligne des 3 pts. Il fait monter ses stats qui passe de 14,8 pts et 5 passes par match à 15 pts et 5 passes. Sur ses 3 Afrobasket  (2011, 2017 et 2021), il demeure un atout pour la conquête du titre.

Sur le plan local, il a tout gagné avec l’US Monastir, d’où ce doublé coupe-championnat 2022. Vice-champion de la BAL en 2021, il sera un atout de taille dans la conquête du titre cette saison.

Michael Mckinney (26 pts) et Edgar Sosa (19) ont été trop seuls face à la puissance de feu adverse. Ils ont longtemps retardé l’échéance mais l’ouragan Radhouane a tout balayé sur son passage.

Victor BAGAYOKO





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close