Sports

Rigobert Song a fait des choix forts pour établir sa liste


Rigobert Song a fait des choix forts pour établir sa liste en vue des deux matchs amicaux qui attendent le Cameroun les 23 et 27 septembre, respectivement contre l’Ouzbékistan et la Corée du Sud. Si des cadres comme Zambo Anguissa, Michaël Ngadeu et Choupo-Moting sont recalés, le sélectionneur ramène deux champions d’Afrique 2017 : Georges Mandjeck et Nicolas Nkoulou.

De notre correspondant au Cameroun

Sport News Africa : Qu’est-ce qui justifie les absences de Zambo Anguissa, Michaël Ngadeu et Choupo-Moting ?

Rigobert Song : Dans les statistiques, Michaël Ngadeu et Zambo Anguissa sont les joueurs les plus utilisés du moment. Que ce soit en sélection ou en club. Ce sont les leaders de l’équipe. Je n’ai plus besoin de les voir. Ils font partie de l’équipe. J’ai besoin de voir de nouveaux joueurs pour compléter l’effectif. Zambo Anguissa fait partie de l’équipe. Nous espérons l’avoir au mois de novembre.

Nous allons à une compétition où nous aurons de grandes ambitions. Ce ne sera pas juste un match. Nous essayons de trouver des joueurs qui pourraient pallier de mauvaises surprises. Il faut des joueurs capables de tenir si jamais l’un de ces deux joueurs aurait un souci un jour.

Maxim Choupo-Moting lui, sort d’une blessure. Il a repris récemment. Il a joué 15 minutes le week-end dernier. On le connaît aussi. Il fait partie des leaders de l’équipe. Comme Michaël Ngadeu et Zambo Anguissa, on le met un peu en repos, question pour nous de voir de nouveaux joueurs. Nous avons besoin de guerriers.

SNA : Vous avez laissé des cadres pour en rappeler deux anciens, notamment Nicolas Nkoulou et Mandjeck. Qu’est-ce qui a changé ?

Rigobert Song : On parle en football d’expérience et de vécu. Et je pense que Georges Mandjeck et Nicolas Nkoulou ont cette expérience dont nous avons besoin. Ils sont Camerounais, ils sont en activité. Je pense que nous devons donner la chance à tous ceux qui peuvent apporter quelque chose à notre équipe. Après on verra s’ils pourront faire partie du groupe qui ira à la Coupe du monde au Qatar. Moi je pense que c’est possible.

En décidant d’ouvrir la porte à ces joueurs qui n’avaient plus été sélectionnés depuis 2 voire 4 ans, l’on s’attendait à voir aussi revenir le gardien Fabrice Ondoa qui fait d’excellentes performances cette saison avec son club…

Fabrice Ondoa fait partie des gardiens de but que nous suivons. Mais à un moment donné, nous devons prendre certaines responsabilités. Et il n’y a pas que la Coupe du monde. André Onana est le numéro un. Cela n’empêche pas que nous convoquions d’autres gardiens. La porte est ouverte. Mais pour ce qui est de notre liste, les choix ont été fait. Nous misons sur la vie de groupe. Il ne faut pas que le groupe soit perturbé.

Dès votre nomination, vous vous êtes lancé dans une campagne de séduction vis-à-vis des binationaux. Quant est-il des cas d’Evan Ndicka et Dina Ebimbé de Francfort ou encore Sacha Boey de Galatasaray ?

Nous avons contacté tous ces joueurs. Mais nous restons dans l’urgence. On a été nommés il y a quelques mois. Certains joueurs ont encore des problèmes administratifs. Nous, nous ne pouvons pas attendre. Nous avons déjà discuté plusieurs fois avec Sacha Boey par exemple. A chaque fois, on nous demande d’attendre. Nous n’avons pas assez de temps. Nous ne pouvons pas attendre indéfiniment. On a besoin de tout le monde, mais aujourd’hui, on fait avec ceux qui sont disponibles. Pour le reste, la porte est ouverte.

Recueillis par Kigoum WANDJI





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.