Sports

sélection A, Bendebka et Tougai sont dans la liste de Belmadi pour la CAN


Bendebka (14) et Tougai (12) lors de la Coupe arabe 2021.

Récents vainqueurs de la Coupe arabe des nations 2021 avec la sélection A’, Sofiane Bendebka et Mohamed Tougai vont enchaîner avec la sélection algérienne A pour la CAN 2021. Les deux éléments formés au sein du club algérois du Nasr Athletic Hussein Dey ont imposé leur présence dans la liste de Djamel Belmadi, le sélectionneur des Fennecs, pour le tournoi qui va se tenir au Cameroun du 9 janvier au février prochain. Après un brillant tournoi arabe, le duo va essayer d’apporter sa contribution afin que les champions d’Afrique gardent leur titre. Sport News Africa vous fait découvrir les deux hommes.

SOFIANE BENDEBKA, LA FORCE TRANQUILLE

Il a 29 ans et a connu la reconnaissance des siens assez tard. Sofiane Bendebka fait partie de cette génération de joueurs algériens brillants qui manquaient jusque-là les rendez-vous avec la sélection.

«Peut-être que je n’entrais pas dans les plans des précédents sélectionneurs, a-t-il récemment conjecturé sur le site officiel de la FIFA. Mais je ne me suis jamais senti rejeté, bien au contraire. Quand l’opportunité que j’attendais s’est présentée, je l’ai saisie.»

Patron du Mouloudia

Formé au NA Hussein Dey, le milieu de terrain axial a fait ses grands débuts en Ligue 1 algérienne sous les couleurs du Nahd. Il s’est très vite imposé comme l’un des hommes forts des Sang et Or. Le natif d’El Magharia s’est cependant donné le temps de grandir et de franchir les étapes avant de découvrir une nouvelle aventure.

C’est en 2017 que Sofiane Bendebka signe au Mouloudia Club d’Alger, l’un des cadors du championnat algérien. Une arrivée discrète pour celui qui deviendra le maître à jouer de la formation la plus populaire d’Algérie.

En moins de trois ans, le milieu de terrain expérimenté s’est imposé comme l’un des meilleurs à son poste dans la compétition locale. S’il n’a soulevé aucun titre avec les Chnaoua, il découvre néanmoins la Ligue des champions africaine en 2018. Il s’illustre d’ailleurs en contribuant à la large victoire (6-0) des siens contre les Nigérians du Mountain of Fire and Miracles FC. C’était le 17 mars 2018, pour le compte du tour préliminaire de la compétition intercontinentale.

Devenu le pilier de l’entrejeu du MC Alger, il opte ensuite pour un départ à l’étranger en janvier 2020. Comme c’est souvent le cas avec les pépites algériennes dépassant les 25 ans, Sofiane Bendebka prend la direction du Golf où il signe un contrat de quatre saisons avec le club d’Al-Fateh.

La Coupe arabe, un tremplin

En Arabie Saoudite aussi, le milieu de terrain algérien n’a pas besoin de temps d’adaptation. Il enchaîne les bonnes performances avec sa nouvelle formation et attire le regard de Madjid Bougherra qui est nommé à la tête de la sélection A’.

Convoqué pour la Coupe Arabe des Nations, Sofiane Bendebka se découvre aux yeux du monde. Titulaire incontestable au milieu de terrain, il contribue grandement au premier succès de cette équipe sur le plan international.

Positionné juste devant les défenseurs lorsque la sélection A’ n’avait pas le ballon durant les matchs de la Coupe arabe de nations, le Fennec a su se montrer disponible pour ses coéquipiers.

Tenant un rôle essentiel dans l’entrejeu, le pensionnaire d’Al-Fateh a ratissé de nombreux ballons et a souvent réussi à orienter la relance et projeter le bloc algérien vers l’avant.

Au sortir de cette compétition réussie avec l’équipe nationale A’, Sofiane Bendebka en est l’un des grands gagnants. Il a gagné une place dans le groupe des Fennecs pour la CAN 2021.

AMINE TOUGAI, LA NOUVELLE OPTION DANS L’AXE

Formé lui aussi au NA Hussein Dey, le défenseur axial de 21 ans a d’abord brillé en équipe nationale des moins de 20 ans avant d’entamer sa carrière en club. Capitaine des U20 algériens à 19 ans, lors des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations de la catégorie, Mohamed Amine Tougai décide de signer son premier contrat professionnel au sein de son club formateur. C’était en mai 2018 alors que plusieurs cadors locaux faisaient la queue pour s’offrir ses services.

S’étant rapidement imposé comme un véritable leader, il hérite aussi du brassard avec la Nasria. Aux côtés de ses jeunes camarades à l’image de Redouane Zerdoum (Club Africain, 21 ans), il brille en Ligue 1 algérienne ainsi qu’avec la sélection olympique l’année suivante.

Stoppé dans son élan

Dans le viseur de plusieurs clubs européens dont Courtrai, en Belgique, le défenseur central algérien est stoppé net dans son élan en octobre 2019. Il est victime d’une élongation à une cuisse qui l’éloigne des terrains pour une longue période.

En décembre de la même année, il rejoint l’Espérance de Tunis alors qu’il n’était pas encore remis à 100% de sa blessure. Il rejoignait cinq de ses compatriotes : Bedrane, Chetti, Benguit, Meziani et Bensaha. Le défenseur axial alors âgé de 19 ans signe un bail de quatre années et demie avec l’ogre tunisien.

Il revient à la compétition en février 2020. Mais, Mohamed Amine Tougai peine à enchaîner les matchs lors de ses six premiers mois à Tunis. La faute à ses pépins physiques et à son manque de rythme.

La saison suivante, le natif démarre la saison en trombe avant de se retrouver encore sur la touche. Une nouvelle blessure est passée par là. Il souffre d’une fracture au talon contracté, en février 2021, face aux Sénégalais de Tenngueth FC en Ligue des champions d’Afrique. Il ne jouera plus aucun match jusqu’en mai.

CAN 2021, la récompense

Tougai est connu pour son énorme impact en défense. Ses nombreux passages en sélections jeunes en témoignent. Il fait lui aussi partie des héros algériens de la Coupe arabe des nations.

Absent lors de la première rencontre des Verts contre le Soudan, Mohamed Amine Tougai prend place au milieu de la défense algérienne, en compagnie de Mehdi Tahrat, lors du second match face au Liban (0-2). Performant à l’image de toute l’équipe, il gagne le droit de rester dans le onze pour la dernière rencontre contre l’Egypte (1-1).

Buteur pour la première fois en sélection contre les Pharaons, il permet à son équipe d’ouvrir le score. Après une nouvelle bonne copie en quart de finale, il est contraint de céder sa place au champion d’Afrique Djamel Benlamri en demie à cause d’un nouveau souci physique. «Malheureusement, j’étais blessé face au Qatar et trop diminué pour jouer», avait-il confié en conférence de presse avant la finale du tournoi. Il est dans le groupe des champions d’Afrique pour Cameroun 2021.

Touabi Juba ARRIS





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close