Sports

sélections, la plupart des pays africains disputent des rencontres amicales


Les Ivoiriens, grands absents des barrages du Mondial 2022, joueront en amical contre la France et l’Angleterre.

Les sélections africaines sont réparties en trois catégories pour la trêve internationale de mars. Il y a les dix pays en quête d’une place en phase finale de la Coupe du monde au Qatar. Ensuite, les quatorze qui, plus modestement, visent une qualification pour la phase de groupes des qualifications de la CAN 2023. Et, enfin, les autres. Au dernier pointage, seules six équipes (Gabon, Rwanda, Malawi, Namibie, Kenya, Zimbabwe) vont rester les bras croisés.

Les deux dernières ont une bonne excuse : elles sont suspendues par la FIFA. Pour le Gabon, le ministère des Sports invoque des problèmes de trésorerie. Expliquant que tout effort financier doit être prioritairement mis sur la reprise du championnat, en théorie fixée au mois d’avril. Patrice Neveu, le sélectionneur français des Panthères, a pris acte de cette décision sans la commenter.

«Un rassemblement en Europe, par exemple, avec au moins un match, n’aurait pas coûté beaucoup d’argent. Ce n’est certainement pas 60 000 ou 70 000 euros dépensés pour l’occasion qui auraient compliqué la relance du championnat», ricane un ancien international, visiblement guère convaincu par l’argument du ministère.

Du haut de gamme pour la Côte d’Ivoire

Patrice Neveu aurait sans doute apprécié d’être à la place de Patrice Beaumelle ou Hugo Broos dont les sélections- Côte d’Ivoire et Afrique du Sud- affronteront la France et l’Angleterre, pour les Eléphants, et la Guinée puis les champions du Monde en titre, pour les Bafana-Bafana. Presque toutes les sélections vont disputer deux matches, et parfois trois, comme le Cap-Vert, opposé à la Guadeloupe, au Liechtenstein et à Saint-Marin.

L’Ouganda, après avoir sillonné la Turquie, l’Irak et le Bahreïn en janvier, semble avoir pris goût aux voyages. Les Cranes se rendront en Ouzbékistan pour y disputer un tournoi, un format très en vogue.

La Tanzanie organisera le sien avec la Centrafrique et le Soudan, lequel était pourtant annoncé en Turquie pour y jouer deux matches. L’Angola, la Guinée équatoriale et la Guinée-Bissau se retrouveront au Portugal.

La Mauritanie hébergera trois sélections (Niger, Libye, Mozambique), alors que la Turquie sera l’endroit le plus fréquenté par les équipes africaines. Sept équipes, et peut-être huit, quand seront connues les intentions définitives des imprévisibles Soudanais, y sont attendues.

Affiches inédites

Hormis la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud, qui se mesureront à deux pointures mondiales, le Burkina Faso sera bien servi. Après un détour par le Kosovo, désormais entraîné par Alain Giresse, les Etalons iront défier la Belgique à Anderlecht, tout près de Bruxelles.

Parmi les affiches les plus inédites, outre celles proposées par le Cap-Vert, opposé à deux des plus petites sélections européennes, on relève Irak-Zambie. Ce match ouvre le calendrier international, ce vendredi 18 mars. Il y aura également Madagascar-Afghanistan (le 24 mars) et Comores-Ethiopie (le 25).

Alexis BILLEBAULT

VOIR LE PROGRAMME COMPLET DES MATCHES AMICAUX DES SELECTIONS AFRICAINES



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.