Sports

Un Sénégal affaibli face au Maroc


Déjà qualifiés pour les quarts de finale, le Maroc et le Sénégal s’affrontent, ce vendredi au Complexe Moulay Abdellah, pour la place de leader du groupe A.

C’est un Sénégal affaibli qui va affronter le Maroc, pays hôte de la CAN féminine 2022, ce vendredi 8 juillet, au Complexe Moulay Abdellah de Rabat, pour la troisième et ultime journée dans le groupe A. Les Lionnes de la Teranga vont en effet devoir faire sans trois de leurs joueuses touchées par la Covid-19. Il s’agit de l’attaquante Nguenar Ndiaye, buteuse contre l’Ouganda, de la défenseure Anta Dembélé et de Coumba Sylla Mbodji. Des absences qui vont sans doute pousser le sélectionneur du Sénégal, Mame Moussa Cissé, à revoir son plan de jeu pour ce match, mais pas son objectif : la première place du groupe. « Il faut se battre maintenant pour être premier de la poule ce qui pourra nous éviter peut-être de croiser de grosse écuries », a ainsi déclaré le technicien sénégalais.

Gonflé à bloc par ses deux premières victoires obtenues face à l’Ouganda (2-0) et le Burkina Faso (1-0), le Sénégal veut donc réussir la passe de trois pour son dernier match de poule. Mais la mission sera tout sauf facile. Car, en plus des absences et de la fatigue, se dressera sur la route des protégées de Mame Moussa Cissé le Maroc, pays hôte du tournoi. « Ce ne sera pas facile contre les Lionnes de l’Atlas. Elles (les Lionnes de la Teranga) doivent fêter ça. Il y aura du monde, il y aura du jeu et c’est ce genre de match qui peuvent faire grandir les filles. Contre le Maroc, ce sera une finale pour la première place», a-t-il prévenu.

Vainqueur également de ses deux premiers matches, le Maroc est également déjà qualifié pour les quarts de finale et devance pour le moment son adversaire au classement. Et les Lionnes de l’Atlas voudront elles aussi faire carton plein pour rassurer davantage leur public. «L’objectif reste la première place, a soutenu le sélectionneur du Maroc Reynard Pedros. Je pense qu’on est classé devant mais on est dans un objectif très simple, c’est-à-dire de gagner notre match de poule. Pour terminer premier même s’il y a déjà un objectif qui est atteint, c’est-à-dire se qualifier pour les quarts de finale. Après il va falloir finir le travail. Il faut gagner ce 3e match pour finir premier de notre poule. »

L’Ouganda et le Burkina Faso toujours en vie

L’autre match du groupe A opposera le Burkina Faso à l’Ouganda. Si elles n’ont enregistré aucun point depuis le début du tournoi, les deux équipes peuvent encore se qualifier pour les quarts de finale. Mais pour cela, il faudra s’assurer de terminer parmi les deux meilleures troisièmes.

Les deux sélections vont donc se livrer une bataille farouche pour espérer accéder au tour suivant. Mais gagner seulement ne suffira pas, il faudra aussi s’imposer sur un large score. Avec 0 point au compteur et une différence de but de -2, les Etalons dames ont un handicap de deux buts à effacer pour ramener le goal différentiel en positif. Quant aux Ougandaises, elles enregistrent une différence de but de -4. Elles devront inscrire au moins 5 pions et ne pas en encaisser pour espérer passer en quarts. Ça promet…





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.