Sports

Wenyen Gabriel, le Sud-Soudanais des Lakers


Le Soudan du Sud, depuis son indépendance en 2011, a connu des conflits armés avant un accord de paix en 2018. Wenyen Gabriel, basketteur en NBA, veut participer, grâce à son sport, à l’essor de son pays.

Wenyen Gabriel évolue depuis la saison dernière aux Los Angeles Lakers. Une consécration pour l’ailier fort. Mais au-delà du jeu, c’est bien sur le plan social que le natif de Khartoum veut utiliser son «aura». Il veut en effet participer à la consolidation de la paix dans son pays, le Soudan du Sud. En marge d’un camp de basket qu’il a organisé à Djouba, la capitale, le joueur de 25 ans a évoqué l’impact de son sport sur la population sud-soudanaise en proie pendant des années à une guerre politico-ethnique.

Lire aussi : Basket : le Soudan du Sud, la nouvelle «puissance» africaine !

Pour Wenyen Gabriel, le parquet offre une véritable opportunité d’union. Car seul le jeu compte, pas les relations triviales. «Je prie pour que nous continuions à avoir la paix au Soudan du Sud et je veux utiliser le basket-ball pour nous unir, a lancé ‘l’Angelino’ sur BBC Sport Africa. Lorsque vous partagez un terrain de basket, vous regardez la personne à côté de vous et c’est votre frère. Il est important que cela se répercute sur votre vie quotidienne.»

Il ajoute : «Je veux aider à reconstruire ce pays, car personne ne va construire le comté à part nous, les jeunes et des gens comme moi qui ont appris différentes compétences à l’étranger. (…) Le sport apporte beaucoup d’énergie positive et nous devons changer notre état d’esprit du négatif vers un état d’esprit plus positif.»

«Ces choses nous rassembleront»

Pour son camp de basket, Wenyen Gabriel a supporté tous les frais : voyage, installations, kits… Bien décidé à s’investir, le basketteur de 25 ans souhaite avoir du soutien pour améliorer, voire créer des infrastructures dignes de ce nom. «Nous devons tout d’abord commencer par un terrain extérieur (à Rumbek) que nous devons rénover, car beaucoup de ces installations sont vraiment délabrées, fait-il remarquer. Après cela, dans tout le pays, il n’y a même plus une seule installation de basket-ball en salle. Nous devons commencer à créer un centre de loisirs et éventuellement, un jour, créer un stade. Ces choses nous rassembleront.»

Malgré ce contexte volatile et les contraintes liées à des infrastructures inadaptées, le Soudan du Sud réalise une campagne de qualification à la Coupe du monde remarquable. Le pays, avec six victoires en six rencontres, occupe actuellement la première place du groupe B devant la Tunisie, double championne d’Afrique en titre. Et avec le renfort de Wenyen Gabriel, les Sud-Soudanais peuvent entrevoir une qualification pour le Mondial 2023.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.